Ana HA, mujer medicina

Arts visuels , poésie, scénographie, spectacle vivant, tous arts confondus, en toute liberté, pour l’épanouissement d’un univers artistique à la fois puissant et délicat, sensible et osé.

Ana HA, artiste conceptuelle, met en scène les matières et le verbe, et nous propose des expériences immersives et oniriques.

Mujer Medicina, est un concept, un fil rouge dans les diverses propositions de l’artiste.
L’art est vécu comme une expérience curative et de transformation profonde.

BIO

– Les acquis de naissance, mon arbre généalogique –

« Pour vous expliquer qui je suis je dois m’en remettre à mes aïleules. Je suis née au sud d’Espagne, en Andalousie, et je descends d’une lignée de femmes de pouvoir:

  • ma grande La Curandera, celle qui sait, sage-femme, guérisseuse.
  • ma grande La Gitana, celle qui s’envole, femme du voyage, cantaora de flamenco.
  • ma grande La Devota, celle qui donne, dévouée de la vierge, religieuse.

Toutes mes ancêtres font partie de moi et de mon imaginaire. Elles m’ont donné la voie que je suis depuis ma naissance et m’accompagnent dans mes processus de création. »

– Le chemin parcouru –

« C’est par l’expérimentation que je crée, comme dans laboratoire ou un processus alchimique, mes pièces. Dans mes installations et spectacles l’on retrouve de la poésie, de la video et de la mise en scène.

J’ai suivi des études dans le domaine des sciences sociales. Dans ce secteur, j’ai travaillé dans la création des projets d’intervention, toujours en lien avec l’art plastique et le théâtre. Parallèlement je me suis formé de façon autodidacte à diverses disciplines artistiques : création de scénarios, marionnettes et mise en scène, pour des compagnies théâtrales en Andalousie. J’ai ainsi expérimenté l’application scénique des arts plastiques.

En 2011 je suis arrivée en France pour faire une formation d’Art-thérapie à l’université de Toulouse. J’ai travaillé pendant 7 ans comme médiatrice artistique dans le milieu scolaire et de l’éducation populaire avec plusieurs associations.

Je crée en 2019 l’association « Expériement’art » pour la transmission de la culture et des arts en milieu rural, dans laquelle je propose des ateliers d’art-thérapie, des résidences de création et des événements culturelles dans le sud de la Gironde.

Grace à mon expérience comme médiatrice artistique et dans la création et la mise en place des ateliers pour divers publics et j’ai construit ma propre méthodologie de travail.

J’ai collaboré comme assistante d’atelier pour la sculptrice et marionnettiste Tamar Rojas et les plasticiens Carine Blouet et Os. J’ai réalisé aussi plusieurs stages de « Création artistique » avec le metteur en scène et écrivain Laurent Bouchain. En 2020 je me forme à la création et montage de video et je commence une formation en illustration et graphisme.

Mes sujets de recherche sont très influencés par ma carrière dans le domaine du social et de la psychothérapie, mais aussi sur les notions de spiritualité, de chamanisme et de magie rituel, dans lesquelles mon imaginaire c’est construit depuis ma petite enfance.

Je m’interroge sur la généalogie, la maternité, sur la transmission culturelle et le pouvoir créatif.

Mon goût pour le monde du théâtre et des arts visuels, et mon approche d’art-thérapeute ont donné lieu à des projets très éclectiques, comme SANCTUAIRE et  IL ÉTAIT DEUX FOIS. »

Le pardon

SANCTUAIRE

La vie comme un poème, comme un soin, comme une prière, comme un dessein.